Chronique du roman policier "Le Vallon", où Agatha Christie nous parle de triangles amoureux

Aujourd’hui, je vous parle du roman « Le Vallon », un livre plutôt méconnu d’Agatha Christie, paru en 1946. Il appartient à la série des Hercule Poirot, mais se détache très fortement des autres par ses thèmes et par sa forme. En effet, il nous parle de création artistique, de questions existentielles et de triangles amoureux, avec une finesse qui dépasse largement les codes du roman policier de l’époque ! En deuxième partie du podcast, je vous raconte ma méthode d’écriture pour le premier jet du roman que j’écris en ce moment, et en quoi elle diffère de celle que j’ai appliquée pour mon premier roman.

Powered by RedCircle

À Larry et Danae,

Avec toutes mes excuses pour avoir utilisé leur piscine dans la scène du meurtre.

Dédicace d’Agatha Christie au début du roman « Le Vallon »

Pourquoi j’adore « Le Vallon », et en quoi est-il différent des autres romans d’Agatha Christie ?

Je suis une très grande fan d’Agatha Christie depuis l’enfance, quand mon Papy collectionnait tous les romans de la grande dame qu’il trouvait sur les brocantes et me les prêtait tour à tour. J’en ai littéralement lu des dizaines, mais « Le Vallon » se détache parce que…

  • C’est un roman polyphonique, c’est-à-dire qu’il contient le point de vue de plusieurs narrateurs, ce qui permet à Agatha Christie d’explorer la psyché de chaque personnage avec profondeur ;
  • Ces personnages sont colorés, complexes, non-manichéens, et ils nous révèlent leurs émotions tout en restant mystérieux jusqu’au bout ;
  • L’histoire se déroule dans une belle maison de la campagne anglaise, joliment surnommée « Le Vallon » (en anglais « The Hollow », c’est-à-dire « le creux », ce que je trouve aussi très poétique et évocateur) ;
  • Agatha Christie nous plonge dans les relations complexes entre les différents personnages présents lors de ce weekend à la campagne, où il est avant tout question… d’amour ! Il n’y a pas un, ni deux, mais trois triangles amoureux dans ce roman policier qui cache presque son jeu ;
  • J’adore le personnage de Henrietta, la sculptrice passionnée, dont l’autrice décrit le processus de création avec une précision qui me laisse penser qu’elle y a versé de son propre rapport à l’écriture ;
  • Jusqu’au dernier moment, je ne savais pas qui était le meurtrier et, comme je m’étais attachée aux différents personnages dont je suivais les pensées, j’avais même peur de le découvrir !

A découvrir absolument : le livre audio lu par Hugh Fraser

A vrai dire, je n’ai jamais lu « Le Vallon ». Je l’ai écouté ! Car j’ai découvert ce roman méconnu directement en format audio, lu en anglais par l’excellent Hugh Fraser, l’acteur qui joue Hastings dans la série télévisée consacrée à Hercule Poirot. Même si vous ne comprenez pas l’anglais, je vous conjure d’écouter l’extrait ci-dessous : c’est un bonheur ! So British.

Mes autres romans préférés d’Agatha Christie

Je suis trop fan, je ne pouvais pas vous parler de cette écrivaine et vous laisser avec une seule recommandation de lecture 😉

  • « Le Meurtre de Roger Ackroyd » : un grand classique qui se lit en une nuit et qui vous retournera comme une chaussette ;
  • « Mort sur le Nil » : pour l’ambiance, les personnages travaillés et les paysages qu’on n’imagine que trop bien ;
  • « Le Meurtre de l’Orient Express » : pour les retournements inattendus et l’atmosphère du train à couchettes (je ne suis pas fan du Transsibérien par hasard) ;
  • « Un Meurtre Sera Commis le… » : pour l’esprit espiègle de Miss Marple, la plus maligne des petites mamies anglaises, qui résout des crimes dans son village sans éveiller les moindres soupçons !

Et vous, quels sont vos romans préférés de la grande Agatha ? En avez-vous d’autres à nous recommander, ou encore des adaptations à l’écran qui vous ont particulièrement plu ? Racontez-nous tout ça en commentaire 🙂

guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Nathalie Royan
Nathalie Royan
9 mois

Ça y est je l’ai ! 😉