Chronique du polar pour ados de Mark Haddon, Le Bizarre incident du chien pendant la nuit
  • Commentaires de la publication :2 commentaires

Dans ce 30e épisode de La Page Sensible, je vous parle du roman ado Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit, de l’auteur britannique Mark Haddon. Entre parodie de polar et roman d’apprentissage, c’est l’histoire de Christopher, un jeune de 15 ans aux traits autistiques bien marqués, qui décide de mener l’enquête sur l’assassinat du chien de sa voisine ! Ensuite, côté écriture, je vous raconte comment une lettre de refus reçue juste après l’enregistrement du dernier épisode a un petit peu brisé mon cœur tendre de jeune autrice… Et ce que j’ai mis en place pour rebondir.

Powered by RedCircle

J’ai enfin lu Le Bizarre incident du chien pendant la nuit !

Ce roman pour ados de Mark Haddon n’est pas tout jeune, puisqu’il est sorti 2003, avec une traduction d’Odile Demange chez Nil Editions. J’avais plusieurs fois entendu le titre, et j’ai fini par le lire tout récemment car une amie m’a dit : « tu verras, ça va te rappeler le narrateur dans Âge Tendre. » Et elle avait parfaitement raison !

De quoi parle le livre ?

Le Bizarre incident du chien pendant la nuit raconte l’histoire de Christopher, 15 ans, autiste Asperger et grand fan de Sherlock Holmes, qui décide de mener l’enquête pour découvrir qui a assassiné le chien de sa voisine. Christopher nous raconte lui-même son histoire, avec ses mots à lui et sa perception si particulière du monde qui l’entoure, entrecoupant le tout de ses problèmes de maths préférés, parce que… why not ? J’ai eu un coup de cœur immédiat pour ce livre drôle, étrange et touchant.

Un roman sur l’autisme convaincant, et pourtant très peu documenté…

Quand on lit ce livre, on a l’impression que Mark Haddon s’est énormément documenté sur l’autisme, car la sensation de lecture est très « vraisemblable ». Cependant, l’auteur avoue avoir fait très peu de recherches sur le spectre autistique, et conseille de lire des livres réellement écrits par des auteurs et autrices Asperger. Je ne l’ai découvert qu’en faisant des recherches pour le podcast, et j’aurais bien aimé un petit mot à la fin du livre pour préciser ça. Même si j’ai adoré lire ce livre, j’ai bien peur qu’il ne renforce un peu certains clichés liés au spectre autistique. Si vous l’avez lu, je serais curieuse d’avoir votre avis sur cette question !

Pourquoi j’ai adoré Le Bizarre incident du chien pendant la nuit

Malgré cette réserve déontologique que je me devais de préciser, j’ai passé un excellent moment de lecture avec Le Bizarre incident du chien pendant la nuit. J’ai particulièrement apprécié :

  • Le narrateur autiste : très décalé, attachant et touchant, il m’a rappelé les narrateurs d’Âge tendre (qui a le mérite de casser ces clichés « matheux » avec un personnage féru de livres) et de La Vie devant soi. Mark Haddon s’est vraiment attaché à nous décrire les choses telles que Christopher les verrait, ce qui génère paradoxalement une forte empathie pour ce personnage qui en est totalement dépourvu. Même si le héros commet parfois des actes moralement répréhensibles, on ne lui en veut pas parce qu’on comprend très bien en quoi, dans sa tête, c’était parfaitement logique d’agir comme ça !
  • L’aspect « méta » : Christopher commente régulièrement le fait qu’il est en train d’écrire un livre policier, ce qui renforce l’attachement à ce narrateur un peu perché et crée des situations comiques, comme quand il insère un problème de maths dans le livre juste parce que ça lui fait plaisir ;
  • Les parents de Christopher : dépassés, touchants, très imparfaits dans leur gestion du handicap, mais pas diabolisés par l’auteur ;
  • L’intrigue : comme dans un vrai polar, il y a du suspense, du mystère et de sacrés retournements !
  • Les émotions diverses que le roman suscite : ça fait rire, parfois un peu jaune, mais par moments on a aussi le cœur serré pour ce petit gars qui se débat si fort dans un monde qui n’est pas taillé pour lui ;
  • Les réflexions existentielles de Christopher, qui m’ont poussée malgré moi à réfléchir à la théorie de la relativité, la place de notre galaxie dans l’univers, le sens ou non-sens de certaines conventions sociales, l’évolution… J’ai appris PLEIN de choses en lisant ce livre, et je ne m’y attendais pas !

Côté écriture : la première lettre de refus qui m’ait fait pleurer

Dans la 2e partie du podcast, je vous explique pourquoi la dernière lettre de refus pour mon 1er manuscrit a été beaucoup plus difficile à recevoir que toutes les précédentes. Une sombre histoire d’espoirs trop gonflés, de covid, de solitude et d’hiver… L’avantage de ce passage douloureux, c’est que je sais maintenant que je peux traverser ce genre d’inconfort intense et ressortir indemne de l’autre côté !

À présent, je regarde vers le futur avec mes objectifs pour 2024. Si au moins de juin on ne m’a pas proposé de contrat, j’ai décidé que je me lancerais officiellement dans l’autoédition pour ce 1er manuscrit (et j’ai déjà plein d’idées de comment on pourrait faire ça de façon très très fun !).

Une retraite d’écriture imminente pour retravailler mon 2e manuscrit

Dans le dernier épisode de podcast, je vous racontais que depuis quelques mois je rame sur la toute fin de mon 2e roman. Grâce à un groupe d’entraide avec deux copines qui écrivent (dont Mathilde Gal, que vous avez déjà entendue sur le podcast), j’ai pu faire un brainstorming très utile qui m’a permis de débloquer les nœuds principaux. J’arrive enfin à trancher certaines décisions sur l’intrigue, ce qui me permet de me diriger vers une réécriture plus sereine de ce 2e manuscrit.

C’est d’ailleurs à cette fin que je pars dès demain pour une semaine de retraite d’écriture dans l’Héraut avec la fabuleuse Zoé Vuaillat ! J’ai hâte d’avancer dans cette réécriture et de vous en dire plus au prochain épisode.

Et vous, qu’avez-vous pensé de ce livre ? Peut-être avez-vous d’autres romans pour ados à me recommander, notamment autour du thème de l’autisme ? Laissez-moi votre avis ou vos recommandations en commentaire 🙂

S’abonner aux commentaires
Me notifier pour
guest
2 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Christophe
Christophe
4 mois

Coucou
Christophe a sourit tendrement en écoutant ce joli podcast.
Encore bravo.
Bonne vacances Hérault !